L’expertise des marques

Clear Channel accompagne ses clients tout au long des différentes étapes de la campagne pour optimiser l’impact sur l’image et les ventes.

 

Un tracking permanent de l’efficacité publicitaire des campagnes print et digitales

Les bilans de campagnes publicitaires permettent de valider l’atteinte des objectifs de communication au travers des indicateurs classiques d’impact, d’agrément, d’intention d’achat et d’image de marque.

Depuis 2012, Clear Channel s’est associé à iligo pour tester les campagnes print et digitales sur les indicateurs publicitaires et de marque grâce à un panel online dédié de 16 000 individus représentatifs de la population française urbaine + 100 000 habitants, en termes de caractéristiques socio-démographiques.

Ce panel est  pré-renseigné en termes d’habitudes médias mais aussi de fréquentation des lieux de consommation, dont les centres commerciaux digitaux Clear Channel.  Cette méthodologie permet ainsi d’évaluer l’impact publicitaire des campagnes print et digitales auprès d’individus réellement exposés.

Ce panel traduit aussi notre volonté d’apporter des réponses sur le volet digital aussi bien sur l’efficacité publicitaire de ce nouveau média que sur la consommation des shoppers au sein des centres commerciaux.

Ce sont plus de 500 campagnes publicitaires qui ont été mesurées en 4 ans, dont 346 campagnes classiques et 154 campagnes digitales, représentant ainsi 220 000 interviews et près de 3 millions de questions renseignées.

Quelle que soit la stratégie média ou de marque, la Communication Extérieure est un bon média pour accompagner le consommateur de son domicile jusqu’au point de vente.

 

  • Mesurer l’efficacité de campagnes est au cœur de notre engagement

En attestent plus de 500 pré et post-tests réalisés depuis 12 ans, qui analysent l’efficacité des dispositifs en Communication Extérieure sur les ventes et aident annonceurs et agences à apprécier les performances d’une prise de parole.

 

  • Une efficacité prouvée dans les Centres Commerciaux

Pour mesurer la proximité entre l’exposition média et l’acte d’achat, des bilans d’études menés en partenariat avec l’institut Solis et IRi Symphony – panel IRi InfoScan Census® – ont permis d’observer un différentiel de +16% de ventes pour les magasins affichés versus non affichés pendant la campagne et +12% après la campagne sur la période 2002-2012, avec des amplitudes pouvant aller au-delà de +70%.

92% de ces campagnes se sont révélées efficaces, particulièrement lors de lancements, de campagnes soutenues par une offre promotionnelle ou par un prospectus et à l’occasion de temps forts commerciaux ou d’opportunités calendaires.

En 2012, Clear Channel innove dans ses outils pour mesurer le retour sur investissement des campagnes de Communication Extérieure nationales avec Kantar Worldpanel, dont la promesse est d’évaluer l’impact d’une campagne d’affichage nationale sur le comportement des ménages grâce au suivi permanent des achats réels en grande consommation, en hygiène-beauté et sur les produits high-tech, quel que soit le lieu d’achat, grâce à 20 000 foyers français qui scannent en continu leurs achats.

Par ailleurs, Clear Channel France étend son expertise ROI grâce à de nouvelles initiatives inédites menées sur les marchés du sélectif avec NPD, ou du High-Tech avec GfK. Ces mesures permettent toujours d’identifier l’impact direct sur les ventes des marques sur ces différents marchés,  de mesurer l’éventuel effet de halo sur la gamme ainsi que l’effet rémanence de la prise de parole chez Clear Channel.

 

 

 

Les tendances et insights sectoriels

 

  • Clear Insight – Cinéma

76% des Français aiment les salles obscures ; 49% s’y rendent plus d’une fois par mois. La publicité s’inscrit dans le top 3 des leviers d’incitation à voir un film, que ce soit pour les assidus ou les spectateurs occasionnels. L’affiche, incarnation du film, constitue un déclencheur majeur quel que soit l’environnement de diffusion.

 

  • Clear Insight – Hygiène-beauté

Le marché de la beauté sélective affiche une très forte sensibilité aux événements calendaires (Saint-Valentin, Fêtes des mères et des pères, fêtes de fin d’année…) ainsi qu’à la pression promotionnelle (1 achat sur 2 désormais réalisé dans le cadre de promotions). Dans ce contexte, tous les circuits de distribution ne sont pas logés à la même enseigne. Les boutiques implantées dans les centres commerciaux se sont progressivement imposées comme des points de vente stratégiques, captant la moitié du CA du secteur ainsi que le gros de la croissance.

 

 

 

Les leviers d’optimisation de la création publicitaire

 

  • Optimiser sa création en temps réel avec le CC360

 

clear-channel-centre-commercial-360Avec Clear Channel 360°, notre simulateur exclusif proposant des univers virtuels HD recréés à partir de vrais emplacements, vous pouvez valider le bon fonctionnement de votre campagne en rapport avec vos objectifs marketing et apporter des actions correctives en direct.

Des insights consommateurs liés à des secteurs stratégiques viennent aussi nourrir notre démarche, aussi bien en termes d’usages, d’attitudes et de motivations mais également en termes de création avec des analyses qualitatives sur les éléments créatifs des campagnes OOH.

 

 

  • Les grands enseignements Clear Channel

Notre solide base de données de bilans de campagnes publicitaires permet d’éditer des normes d’impact publicitaires mais aussi des insights portant sur les éléments créatifs des campagnes, qu’elles soient OOH ou DOOH. A titre d’exemple, il a été identifié une meilleure adhésion des femmes aux campagnes OOH, qui ont généralement une meilleure appréciation des publicités OOH (+3 points versus les hommes). Par ailleurs, les jeunes vont générer davantage de buzz autour d’une campagne, avec 7 points de plus par rapport aux 35-64 ans. Il existe en outre un lien fort entre le renseignement individuel généré par une campagne et le buzz suscité.

 

  • Analyser les variables créatives qui contribuent à l’agrément et la compréhension d’une création

La création de valeur passe aussi par le développement d’analyses constantes dédiées à la création publicitaire via des solutions de modélisation des contributions de l’appréciation d’une création (CréaScore), mais aussi des études de neurosciences visant à mieux comprendre les charges cognitives et émotionnelles générées par une campagne d’affichage et prenant en considération l’influence de l’environnement et des formats sur la perception publicitaire en OOH.