Clear Channel mesure les déplacements multi-modaux avec iligo

Clear Channel mesure les déplacements multi-modaux en s’associant au « baromètre national des nouvelles mobilités urbaines » d’iligo.

Fin mai les données de mobilité continuent leur remontée avec notamment une augmentation de la fréquence des déplacements.

Fort d’un partenariat de plus de 10 ans avec l’agence d’étude iligo, comptabilisant 100 000 interviews, Clear Channel poursuit sa mesure des modalités de déplacements urbains pendant le déconfinement, sur la base d’un panel constitué de 1 000 répondants.

Clear Channel poursuit sa mesure des différentes modalités de déplacements via la seconde édition du « baromètre national des nouvelles mobilités urbaines », un dispositif bimensuel d’enquête mené en association avec l’agence d’études iligo.

Cette mesure fait suite à la première vague du baromètre, et concerne ici la semaine du 25 au 31 mai 2020. Pendant cette période, les urbains sont sortis en moyenne plus de 8h, une durée de déplacements en progression de 21% par rapport à la précédente mesure (première semaine de déconfinement).

En termes de profils, les hommes et les 18-34 ans ont été les plus mobiles, en conformité avec les enseignements de la première édition. On observe également un regain de mobilité auprès des CSP-, qui se sont déplacés plus longtemps suite au déconfinement et à la reprise de l’activité.

La mobilité « totale » se rapproche, avec 98% des personnes interrogées qui sont sorties de leur domicile sur la période d’études. Les sorties des urbains ont été plus nombreuses, avec 4,6 jours de fréquence moyenne de sorties hebdomadaires (soit une demi-journée de plus par rapport à la première vague), mais aussi plus longues, avec 1h47 de déplacements quotidiens (soit 6 minutes de plus qu’en vague 1).

Si les urbains continuent de se déplacer majoritairement à pied/à vélo (87%) ou en véhicule motorisé (78%), on note une progression de la mobilité collective avec un retour des CSP- & inactifs dans les transports en commun (34%).

Les sorties pour effectuer des achats restent le principal motif de déplacements, avec 91% de réponses positives sur cet item (vs 59% pour la pratique de loisirs et d’activités sportives).