Les Français souhaitent un centre-ville plus humain et plus connecté

Les Français, sont toujours très attachés à leur centre-ville, ils le souhaitent encore plus humain et plus connecté selon une enquête de l’institut CSA pour Clear Channel et Centre-Ville en Mouvement

 

À l’occasion des 13e Assises Nationales du Centre-Ville, qui se tiennent à Metz les 7 et 8 juin, l’association Centre-Ville en Mouvement et Clear Channel ont dévoilé hier en présence de Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires, les résultats du 3ème  baromètre de l’Institut CSA, qui vise à mesurer la perception des Français de leur centre-ville et leurs attentes.

De gauche à droite : Patrick Vignal, Président de l’association Centre-Ville en Mouvement et député de l’Hérault, Philippe Baudillon, Président de Clear Channel France et Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires « En tant que média de la rue et acteur de la ville, Clear Channel est très heureux de réaliser pour la 3ème année consécutive ce baromètre sur les usages et les attentes de Français afin d’aider les élus et les collectivités à co-construire le centre-ville de demain, véritable réseau social du réel ! »  déclare Philippe Baudillon, Président de Clear Channel France.

 

Plusieurs enseignements forts, et parfois à l’encontre des idées reçues, se dégagent de l’enquête.
  • La vitalité du centre-ville un sujet qui monteC’est un sujet qui préoccupe 68% des Français, notamment dans les agglomérations de moins de 100 000 habitants où le sentiment de déclin est nettement plus fort 50%, vs 33% dans les agglos de plus de 100 000 h. C’est pourquoi les Français tirent la sonnette d’alarme à 95%, la modernisation de leur centre-ville doit constituer un objectif prioritaire et important pour leurs maires.
  • Des citoyens qui font acte de résistanceLe niveau d’attachement des Français à leur centre-ville est toujours largement majoritaire, notamment pour 67% d’entre eux dans les plus de 100 000 h, et plus de 73% déclarent s’y rendre au moins une fois par semaine. Les commerces de centres villes les attirent pour y retrouver des proches (82% +5pts), y flâner (79% +5pts) ou encore y faire du shopping (57% +7pts). Ils y recherchent notamment le « consommer local » via leur marché ou les commerces qui proposent des produits en circuits courts. 
  • Le centre-ville idéal : plus humain et plus connectéLes attentes des Français sur leur centre-ville idéal traduisent essentiellement des manques et varient en fonction de la taille des villes. Quel que soit l’ordre, les 2 priorités sont la piétonisation des rues et les commerces alimentaires, qui permettent les échanges « plus humains ». Dans le même temps, les Français montre également une  forte appétence pour les services connectés dans la rue, 60% aimeraient y trouver du Wi-fi gratuit, et 40% des écrans digitaux serviciels connectés avec de l’information géolocalisée et en temps réel.